Catégories
Dans le Confinement

Bientôt Cinq Semaines dans le Confinement

L’autre nuit j’ai entendu la Le Pen à la radio, ça m’a foutu les boules parce qu’elle a, comme moi, parlé des tests d’Angela et du nombre de masques disponibles. Je crois que je vais arrêter les commentaires politiques et retourner à mon Blob. Cela tombe bien, demain, Pessah c’est fini. Je sortirai Blob-Lafayette se son frigo placard et je recommencerai à le nourrir. Une cuillère de farine par ici et une cuillère d’eau tiède par là, j’ai bon espoir qu’il sorte de son adolescence d’ici le onze mai. J’aurais au moins réussi une chose dans le confinement.

Je Transgresse, Je Transgresse

La vie s’organise en cette cinquième semaine. Au début du confinement, je recevais dans la cour de mon immeuble les gens de passage. Parce que, même dans le confinement, j’ai toujours eu du passage, beaucoup moins qu’avant certes, mais tout de même un peu : les copains du quartier qui viennent fumer une clope, te prêter un livre, échanger un morceau de cake au citron contre un morceau de gâteau nantais. On ne se touche pas, on ne s’embrasse pas, mais on se voit quand l’occasion se présente. Depuis quelques jours, il m’arrive de recevoir chez moi, on reste à un mètre, on s’asperge de gel, on est très gestes barrière, mais on arrête de psychoter. On boit un café chez moi, une petite pause de quelques minutes pour briser la routine du confinement.

Objectif Réduku

J’aide mon mari à préparer son évasion vers Réduku. A discuter à droite à gauche, je me rends compte qu’il y a pas mal de gens qui se sont évadés de leur confinement pour aller se confiner ailleurs. Plus tu pars loin, plus tu as de risques de te faire contrôler, mais tant que t’as un Ausweis, ça se passe bien. Moi-même, je ne me suis jamais fait arrêter, mais je ne me fais jamais arrêter dans la vie, j’ai une bonne tête d’innocente. Dans le confinement, quand je me déplace d’un pas alerte, panier sous le bras, Ausweis serré d’une main gantée, je suis la caricature de la mère de famille sérieuse qui part faire ses courses.

Au volant de l’Audi, direction Réduku, c’est plus difficile de donner le change et de jouer le brave fils qui va secourir sa pauvre maman, isolée sur une île au trou du cul de la France. Il va falloir travailler l’Ausweis, et le baratin qui va autour, parce qu’il va se faire contrôler, c’est sûr et j’imagine les questions:

– Et il n’y a personne pour prendre soin de votre maman?

– Et elle habite où exactement votre maman?

– Et comment votre maman a-t-elle fait jusque là pour survivre?

– Et pourquoi venez-vous seulement maintenant vous occuper de votre maman?

– Vous n’auriez pas plutôt attendu le beau temps pour tremper votre cul dans la piscine chauffée ?

Ils sont là!

Lors de son évasion, mon mari devra limiter les risques et choisir le bon moment pour partir. Plutôt en semaine et plutôt de jour. On est plusieurs à surveiller les péages de l’autoroute A10 et celui du pont d’entrée pour Réduku, histoire de voir s’il existe des plages horaires à privilégier. Il y a plusieurs péages à surveiller et le site Autoroute.fr liste toutes les webcams situées sur les autoroutes.

Mon mari a vu passer les estafettes de la Gendarmerie nationale l’autre jour, il est trop fort.

Sur ce, je vous laisse, j’ai une copine qui a anime un débat à la radio sur la Science-Fiction féministe dans les années soixante-dix et après, j’en ai une autre qui va se prendre une tôlée sur France 2 dans un jeu télévisé de grande écoute. Entendre et voir deux proches dans le confinement, c’est pas tous les jours que ça arrive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *