Catégories
Dans le Confinement

Débordée dans le Confinement

J’ai reçu hier matin le premier appel post-confinement d’une copine. On a fait le point sur les copains, les vidéos reçues, les recettes de cuisine testées et sur d’autres activités de quand tu es dans le confinement.

– Ce qui serait bien, c’est qu’on puisse jouer au tarot à plusieurs.
– Ecoute, je joue seule sur une application avec laquelle tu peux apparemment jouer à plusieurs.
– Tu me l’envoies qu’on essaye?
– Oui mais, pas le temps de le faire de suite, suis débordée!
– Je comprends, moi c’est pareil.

Dire que l’on est débordé dans son confinement peut sonner franchement déplacé, particulièrement aux oreilles des personnels soignants qui suent corps et âme pour gérer les infestés et ceux qui pensent l’être. Dans le journal ce matin, le témoignage d’une pharmacienne qui se faisait insulter parce qu’elle ne vendait pas de masques aux gens qui n’en avaient pas besoin.

Mais bon, dans le confinement, on s’est tous arrangé un petit programme, inventé un nouveau mode de vie. Un appel de plus, une vidéo conférence qui s’organise dans la journée, et tout est chamboulé. Je pense aux aînés qui n’aiment pas être bousculés dans leurs habitudes (ah non mercredi ça ne m’arrange pas, mercredi je fais les courses) et comment tout ça m’énervait avant le confinement. 

Levain J2

Déjà, et je le dis d’emblée, j’ai merdé sur mon levain. Hier je devais le « doubler » c’est à dire mélanger deux fois plus de farine et d’eau que la veille (soit cent grammes et cent centilitres) et rajouter ce mélange au premier. Je l’ai fait, entre deux coups de fils et un épisode de « Dos au mur » sur Arte TV, mais j’ai oublié le sucré. Et oui le sucre ou le miel aident la levure à se former. Sur le blog de cuisine de Machine, il est recommandé d’ajouter du miel le deuxième jour. On ne serait pas en confinement j’appellerais mon cousin pour lui demander conseil à lui ou à son fils mais là je n’ai pas le temps. Je mettrai le sucre lors du prochain « doublement » et on verra. Mon levain à moi ne sera pas comme les autres et puis c’est tout.

Pendant ce temps la copine à l’origine de mon élevage de levain a commencé son propre élevage. Son levain à elle a un nom, un bocal avec une étiquette. La maîtresse est dépassée par son élève au bout de vingt-quatre heures, je suis dégoûtée.

Blob-Saint Lazare

Bingo dans le Confinement

L’évènement de la journée a été sans conteste l’organisation d’une Vidéo Quine dans le confinement. La quine est jeu populaire que nous affectionnons particulièrement avec un groupe d’amis. Un boulier, des cartons avec des numéros, des jetons et des lots à gagner. Avant le confinement, les soirées quine étaient un bon prétexte pour se réunir, boire des coups, réviser ses départements ( le 65, Hautes-Pyrénées) et offrir, en guise de lot, des objets qui traînaient depuis Mathusalem dans notre placard.

Après une bonne soixantaine de messages sur notre groupe Whats App rebaptisé ConfiQuine pour l’occasion, nous sommes prêts pour la vidéo conférence de dix-sept heures, french time (il y a un couple d’Anglaises non-confinées dans le groupe)

  • les invitations Google Hangout sont lancées
  • tout le monde a reçu son lot de trois cartons avec leurs numéros
  • l’urne pour tirer les lots à gagner est prête (dans les faits un vulgaire bol en plastique, assez moche)
  • chacun a jusque dix-sept heures pour réfléchir au lot qu’il souhaite offrir

Confinement oblige, les lots seront virtuels et à consommer dans le confinement. 

La quine a commencé en retard, deux copains terminaient leur vidéo-thé en Ecosse. Bien sûr il y a eu les problèmes techniques d’usage : la caméra qui se fige sur l’entrejambe d’un participant, le son qui se distord, la connexion qui flanche en banlieue, mais on a fini par pouvoir jouer.

Une copine, qui peut parfois être un peu gourdasse, a préféré recopier les numéros de son carton sur un papier plutôt que d’imprimer son carton. Alors qu’on a dû jouer une bonne dizaine de fois ensemble avant le confinement, la gourdasse a oublié qu’il fallait cinq numéros par ligne. Quand le soixante-et-un est sorti, elle a hurlé « Quine ». Sur sa grille reconstituée, le soixante-et-un était tout seul sur une ligne, tranquille. Un autre a voulu absolument utiliser une grille du loto de sa grand-mère. Quand t’es dans le confinement, tu deviens nostalgique c’est bien normal. Ce qui est moins normal, c’est qu’une des deux Anglaises s’est retrouvée avec la même grille.

La Greffière du groupe, qui maîtrise l’art de bouléguer comme personne, a traité ces différends avec un professionnalisme hors pair. Et puis à la fin, on a décidé de partager tous les cadeaux virtuels reçus.

Nous allons ainsi tous recevoir un lien pour télécharger la série Tchernobyl, histoire de garder le moral dans le Confinement. Heureusement le Junior de la bande nous offre une liste des meilleurs Animés à voir sur Netflix et sa maman une liste de cinquante liens gratuits pour accéder à la culture dans le confinement.

Et puis aussi, nous recevons tous les jours un article de la déclaration des droits de l’homme. Je suppose que l’apéro vidéo de jeudi nous permettra de planifier les cours de sport et de cuisine qui sont offerts. J’instruirai le cours « Le secret de la Kartoffel Salat » et assisterai avec plaisir au cours « Réussir ses scones à l’anglaise ». De vous à moi, je vais sans doute sécher le sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *