Catégories
Dans le Confinement

Le Grand Come Back de Blob-Lafayette

On n’en est pas encore à négocier le prix des œufs directement au cul des poules, comme des masques FFP2 sur le tarmac de Shenzhen, mais les œufs restent tout de même une marchandise rare dans le confinement. Comme mon stock baissait à vue d’œil, je suis descendue hier matin à onze heures pour aller en chercher au Carrefour. On était lundi et j’ai pensé qu’à cette heure, ils avaient dû avoir le temps de dépalettiser leur marchandise mais pas encore eu le temps d’être dévalisés. A dix minutes près, je revenais bredouille. Je me suis jetée sur la dernière boite de vingt, et suis remontée directement. A moi les omelettes, les gâteaux, les flans et le pain brioché.

Blob-Lafayette bouillonne à l’approche de Pessah’

A propos de pain, je me suis tellement bien éclatée avec la levure de la gentille boulangère masquée, à faire du pain cocotte par ci et du pain de shabbat par là, que j’en ai oublié l’autre boudeur de Blob-Lafayette dans mon frigo. Je l’en avais sorti pour qu’il puisse participer à mon Coronanniversaire. Je l’ai montré sur Zoom mais tout le monde s’en foutait alors je l’ai laissé sur le bar de la cuisine, comme s’il faisait partie des meubles et non pas comme une plante qu’on arrose. J’ai bien continué à le nourrir quand il était au placard, mais depuis qu’il est sur le bar, je ne le calcule plus trop.

Hier matin donc, après avoir remonté mon joli butin, je suis passée aux fourneaux : meringues, quenelles, tarte à la rhubarbe (celle de ma virée chez Picard).

A trainer dans ma cuisine, j’ai fini par remarquer Blob-Lafayette dans son bocal. Le couillon avait gonflé et faisait plein de bulles. A deux jours de Pessah, vais-je enfin avoir du levain? Est-ce à dire que Blob-Lafayette serait légèrement antisémite? Je ne suis pas très pratiquante, mais je n’étais, a priori, pas partie pour faire du levain en pleine Pâque Juive. Mais bon c’est le confinement, à la guerre comme à la guerre, on va refaire une tentative.

Si cela fonctionne, cela me fera bien marrer parce que je n’aurais, in fine, suivi aucune des multiples recettes savamment détaillées par tant d’experts. Qui attend trois jours, qui attend six jours, qui met de l’eau sans chlore comme si c’était LE point névralgique, qui le met au frais, qui le met au chaud. A l’heure où j’écris, Blob-Lafayette a été réduit aux deux-tiers, mélangé avec de la farine, du sel et de l’eau. Le tout est enfermé dans le four à trente-cinq degré, et est censé lever.

Isochrone Pour Tous

L’histoire du principe de l’isochrone mentionnée ici-même a attiré l’attention de plusieurs de mes copains. Entre-temps, le Parisien a fait un papier sur un geek qui propose aussi de générer des cartes isochrones à partir du site http://covidradius.info/. Son outil est beaucoup moins développé que l’original mais il est aussi beaucoup plus simple à utiliser.

Ma copine qui co-habite avec Blob-Lazare (lequel n’est pas bien du tout, il paraît qu’il fait des croutes), trépigne depuis le début du confinement pour me passer mon cadeau d’anniversaire et moi de même pour lui refiler le sien. Malheureusement, nos isochrones ne se touchent pas et nous sommes l’une comme l’autre contraintes à respecter à la lettre les consignes de confinement.  Un de nos copains a cependant  un isochrone qui touche chacun des nôtres. Du coup il a accepté de faire relais-cadeaux. On va se programmer un Zoom pour ouvrir chacun nos paquets.

Isochrones qui ne se touchent pas, un peu normal dans le confinement

A part ça nous avons appris hier soir que Boris a été placé en soins intensifs. Donald a réagi en disant que tous les Américains priaient pour lui. Nous voilà rassurés, et c’est toujours bien de finir sur une bonne nouvelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *