Catégories
Dans le Confinement

L’Innocence du Pangolin

Alors l’information du jour nous vient directement du Washington Post. Il paraîtrait que le Pangolin n’a rien à voir avec le Corona. Déjà en 1986, Pierre Desproges présentait ses excuses au Pangolin.  » De ma vie, je n’ai jamais eu à me plaindre d’un Pangolin » avouait-il. Je ne sais pas si l’OMS présentera ses excuses avec autant de classe à ce brave pangolin.

Le Pangolin et la Chauve-Souris, Nouvelle Fable?

Reprenons depuis le début. Début janvier l’OMS nous balance un communiqué très rassurant sur les malades de Wuhan.  Le communiqué commence par un petit brin d’autosatisfaction  » L’OMS est certaine de la qualité des enquêtes en cours et des mesures de riposte appliquées dans la ville de Wuhan ».

L’OMS a été alertée le trente-et-un décembre d’un problème sanitaire. Début janvier, tout va très bien madame la Marquise, on a quarante-et-un cas déclarés et un seul mort qui avait de toutes façons d’autres bonnes raisons de mourir. Et l’OMS de conclure qu’il déconseille de restreindre tout contact avec la Chine, on peut y aller les doigts dans le nez.

On nous a ensuite parlé du marché aux animaux de Wuhan, des chauves-souris qui se mangeraient par là bas et de ce brave pangolin. En gros la méchante dans l’histoire serait la vilaine chauve-souris. Sa forme de virus ne peut cependant pas fixer l’être humain. La vilaine chauve-souris fait alors un deal avec le brave pangolin qui lui, a tout ce qu’il faut pour foutre la merde dans le Monde. Des scientifiques, certes Chinois, affirment alors que 99% des génomes du Corona trouvés sur le pangolin étaient identiques à ceux trouvés sur les patients infectés.

Le Laboratoire et le Marché, encore une Fable?

Et voilà le Washington Post qui nous raconte une autre fable : le laboratoire et le marché. C’est l’histoire d’un laboratoire situé prés du fameux marché de Wuhan. Ce laboratoire étudie le virus Corona de la vilaine chauve-souris. Selon le Washington Post, les américains s’inquiétaient depuis longtemps des normes de sécurité du dit-laboratoire, mais tout le monde s’en fout. Il n’y a pas de preuves formelles que le virus soit sorti du laboratoire mais juste un faisceau d’indices qui sentent franchement le caca de pangolin. Si c’est vrai mes amis, je pense qu’on aura touché le fond et que les adeptes de la théorie du complot vont s’en donner à cœur joie.

Basta Cazzate

Cette nuit, dès que j’ai entendu la première note des « Mots Bleus » j’ai compris que Christophe était mort. Je préfère partager aujourd’hui en son honneur la chanson « Basta Cazzate ». Basta Cazzate, ça veut dire « Arrêtez les conneries » en italien. Je ne sais pas comment on dit ça en chinois mais avouez que c’est franchement de circonstance.

Entre les menteurs et les incompétents, il serait effectivement temps d’arrêter les conneries. Si le Washington Post dit vrai, que penser des scientifiques qui ont confirmé, à l’appui d’arguments savants, que l’origine du virus est bien le couple chauve-souris pangolin? Menteurs? Incompétents? On en finirait presque par comprendre le coup de gueule de Donald contre l’OMS.

En tous cas, il y en a un qu’on ne peut décemment pas croire, c’est le gouvernement chinois qui a réajusté ses chiffres de trois-mille-trois-cent-quarante-deux victimes à quatre-mille-six-cent-trente-deux. Les Chinois nous balancent mille-deux-quatre-vingt-dix morts de plus, comme si ça allait rendre leurs chiffres plus crédibles. Basta Cazzate les Chinois!

On en perd son entendement je vous dis. La Le Pen hier, le Donald aujourd’hui, il est temps que je reprenne une vie normale, je vire mal dans le confinement. Basta Cazzate!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *